Assign modules on offcanvas module position to make them visible in the sidebar.

Testimonials

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
Sandro Rosell
FC Barcelona President

Nous avons 247 invités et aucun membre en ligne

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Au lendemain de l’échec du Syli national de Guinée face au Nigeria après un match nul contre le Madagascar en coupe d’Afrique des Nations, la gouvernance du football guinéen est de plus en plus remise en question. L’analyste sportif Amadou Diouldé Diallo, pour sa part, dénonce une corruption érigée en gouvernance au niveau de la Fédération guinéenne de Football où, selon lui, le pouvoir centralisé dans les mains d’un Antonio Souaré et du vice-président Amadou Diaby.

 «Si nous voulons la vérité, le football guinéen connait une corruption généralisée au niveau national et au niveau international. Il y a une corruption généralisée de notre football, mais on ne veut pas dire la vérité», a mentionné Amadou Diouldé Diallo chez nos confrères des GG.

 Plus loin, il rappelle des propos de l’entraineur à propos de la sélection des joueurs. « L’entraineur lui-même a reconnu. Il dit qu’il a reçu des joueurs qui ne jouent dans leurs clubs, ça veut dire que des joueurs lui ont été imposés et par qui ? Chercher à savoir. Il n’y a pas de fédération guinéenne de football, disons-nous la vérité. Il y a Antonio Souaré et Amadou Diaby, point tirait ! Le reste c’est la cinquième roue de la charrette. Demandez à l’entraineur de vous dire qui lui a imposé des binationaux », a lancé Amadou Diouldé Diallo.

 Alpha Amadou Diallo