Assign modules on offcanvas module position to make them visible in the sidebar.

Testimonials

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
Sandro Rosell
FC Barcelona President

Nous avons 206 invités et aucun membre en ligne

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

La Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2019) fut une mésaventure pour le peuple de Guinée et une catastrophe pour les caisses de l’Etat guinéen.

En effet, sur quatre matches opérés, la Guinée a enregistré une seule victoire, un match nul et deux humiliantes défaites ce, malgré tout le tintamarre et tout le gaspillage qui ont entouré cette équipe de binationaux. Plus de soixante-quatre milliards de francs guinéens seraient débloqués rien que pour les phases de poule.

Cet argent a servi à payer les frais de déplacement des joueurs,officiels et supporters à des compagnies de transport étrangères, les frais d’hébergement à des hôtels étrangers, des primes de l’entraineur et de l’équipe technique qui se trouvent tous être des étrangers et en surnombre, les primes des joueurs qui sont tous des binationaux, résidents à l’étranger où ils payent leurs impôts et taxes.

Ce qui veut dire que tout cet argent sorti des caisses de l’Etat guinéen fonce tout droit vers les caisses d’autres États sans la moindre satisfaction du peuple de Guinée. Cette situation doit nous interpeller sur l’amateurisme et le clientélisme de ceux qui nous gouvernent.

Nous devons être un peuple exigeant pour aspirer à la prospérité. D’ailleurs la question que je me pose est de savoir si le football doit être une priorité pour une nation dont le système éducatif, le système de santé, l’emploi des jeunes sont tous en souffrance?

Réfléchissons-y!

Par Cheick Alioune