Sankhon , le Horoya accusé d’empêcher ce bail, nie tout contact !
Imprimer
Affichages : 7932

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

 Depuis quelques semaines, Montpellier a ouvertement manifesté ses intérêts de faire venir dans ses rangs Ibrahima Sory Sankhon du Horoya Athlétic club de Conakry en vue de la saison prochaine.

 

La direction du club de la ligue 1 Française affirme avoir officiellement saisie son homologue guinéen à travers un courrier pour un éventuel transfert de son joueur, apprend-on.

 

Dans ce courrier qui serait transmis au horoya depuis le 26 mai dernier, il est indiqué que le milieu de terrain du HAC devrait rejoindre directement l’équipe professionnelle du club pour quinze jours, puis passer sa visite médicale à Paris, avant de s’engager officiellement avec les Montpelliérains.

 

Mais du coté du champion de Guinée, on nie tout contact avec le club de la capitale Française. 

 

« Entant secrétaire général du club, je n’ai pas eu de note officielle de la part de qui que ce soit. J’ai appris cette information dans les médias, on n’a pas été officiellement saisie. Pourtant, s’il y avait un vrai intérêt de ce club pour le joueur, on aurait été saisie » nous a confié en substance Koultimady Kaba, le secrétaire général des rouge et blanc du Horoya AC.

 

Depuis le dernier CHAN au Rwanda avec le Syli national local en passant par ses prouesses avec le Syli sénior, les recruteurs de Montpellier apprécient les qualités du jeune joueur de 20 ans, et suivent de près ses belles prestations avec le club de Matam.

 

Approché, le joueur concerné aborde dans le même sens que son secrétaire général, et dit se conformer à la décision qui sera prise par ses dirigeants dans ce dossier.

 

Après Moussa Kennedy Keita qui était voué à une belle carrière  en Europe mais qui a éternellement préféré prêter ses services au Horoya avant d’être aujourd’hui dans les oubliettes, Ibrahima Sory Sankhon risque de subir la même réalité, lui qui a déjà mis tout le monde d’accord sur son talent prometteur, estiment certains observateurs. 

 

D’ailleurs, Certains n’hésitent pas à accuser le  Président Antonio Souaré qui d’après eux aurait intimé à son joueur de continuer encore l’aventure avec son club, le Horoya AC.

 

On apprécie le bonheur que lorsqu’on l’a perdu, nous enseigne un dicton !!!!

 

 

 

 

Guineefoot.info