Assign modules on offcanvas module position to make them visible in the sidebar.

Testimonials

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
Sandro Rosell
FC Barcelona President

Nous avons 233 invités et aucun membre en ligne

Contact Us!

Journal RTG & Autres vidéos

Journal RTG du 11 Nov. 2019 Journal Evasion du 31 Oct. 2019 Journal Espace du 06 Nov. 2019

Actualités Politiques

loading...

Actualités Internationales

loading...

Actualités économiques

loading...

Actualités sportives

loading...
loading...

Écologie-Santé

loading...

Opinions

loading...

Culture

loading...

Société

loading...
loading...

Revue des articles

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Le chargé des opérations par intérim du FNDC Mamadou Billo Bah était l’invité de la radio Espace Fm dans son émission les ‘’Grandes Gueules’’ Parlant de la dernière procession funèbre, Billo Bah a exprimé son degré de révolte face aux comportements ‘’Barbares’’ des forces de l’ordre qui selon lui ont ‘’désacralisé le sacré dans le pays’’, il réaffirme sa constance et sa détermination à continuer cette lutte contre le troisième le mandat. Lisez  

Partagé entre la tristesse et révolte, témoigne oculaire de scénario au cimetière de Bambéto ère de funérailles de 11 jeunes tués le 14, 15 et 16 octobre dernier à l’occasion de la marche du FNDC, le chargé des opérations de cette organisation Mamadou Billo Bah raconte :

« ça fait plus de deux jours je n’ai pas fermé l’œil à cause des chaines de violences qu’on a vécu ce jour-là, si je n’étais pas sur le terrain, si j’étais ailleurs ce jour-là, j’aurai pu me mettre à spéculer, à me poser des questions mais ce jour-là, j’étais dans le cortège funèbre, je commence d’abord pour rappeler que c’est des corps qui ont été gardés plus de trois semaines qui étaient en état de décomposition poussée, lorsqu’on a compris que le gouvernement ne voulait pas qu’il ait une marche funèbre, de l’hôpital Ignace Deen au cimetière de Bambéto, qu’est-ce qu’on a fait ? » c’est- il interrogé   

On a accepté dit-il, qu’on se retrouve à l’hôpital sino-guinéenne parce que notre objectif c’était de permettre à ces familles de victimes de faire leurs deuils et que ces victimes-là rejoignent leurs dernières demeures. On se retrouve là-bas, tous les leaders de FNDC étaient présent. Pour prévenir toute éventualité qu’est-ce qu’on a fait ? on a pris le soin de mettre les corps devant et de faire suivre les corps par les leaders du FNDC en supposant qu’ils pourraient être sensible à cela, qu’ils ne pouvaient se permettre d’attaquer un cortège funèbre.

« A notre fort étonnement, contre toute attente, arriver au niveau de prima-center, les hostilités ont commencé, heureusement nous avons pu résister, nous avons pu dépasser

Add a comment

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Le Gouvernement a noté avec satisfaction que la marche organisée aujourd’hui 7 Novembre par une partie de l’opposition et de la société civile s’est déroulée sur l’itinéraire convenu avec les autorités de la ville de Conakry.

Le Gouvernement se félicite du professionnalisme des agents des forces de l’ordre déployés tout au long du parcours et salue l’esprit républicain qui a entouré cette manifestation.

Le Gouvernement regrette cependant le décès de Mamadou Billo Diallo, âgé de 38 ans, chauffeur de profession, résidant à Lambanyi, survenu à l’hôpital sino guinéen aux environs de 13h30.

De source médicale, le défunt, qui souffrirait de cardiopathie, est mort d’un œdème aigu aux poumons consécutif à un étouffement dans le véhicule qu’il conduisait. A cette triste occasion, le Gouvernement présente ses sincères condoléances à la famille éplorée.

Le Government

Add a comment

loading...

Actualités locales

loading...