Assign modules on offcanvas module position to make them visible in the sidebar.

Testimonials

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
Sandro Rosell
FC Barcelona President

Nous avons 183 invités et aucun membre en ligne

Contact Us!

Journal RTG & Autres vidéos

Journal RTG du 17 Juil 2019 Journal Evasion du 17 Juil 2019 Journal Espace du 03 Juil 2019

Actualités Politiques

loading...

Actualités Internationales

loading...

Actualités économiques

loading...

Actualités sportives

loading...
loading...

Écologie-Santé

loading...

Opinions

loading...

Culture

loading...

Société

loading...
loading...

Revue des articles

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

La Cellule Balai Citoyen exprime sa vive préoccupation suite à l’adoption par l’assemblée nationale guinéenne du projet de loi relative à l’usage des armes à feu par la gendarmerie et la protection des membres de la police et de la gendarmerie contre toute éventuelle poursuite judiciaire et interpelle le président de la république à inviter l’assemblée nationale à revoir cette loi.

Le 25 juin 2019 l’assemblée nationale guinéenne a adopté un projet de loi relative à l’usage des armes à feu par la gendarmerie nationale, la même loi prévoit désormais la protection des éléments de la police et de la gendarmerie nationale contre toute éventuelle poursuite devant les juridictions compétentes.

En expriment nos vives préoccupations sur le sujet, nous tenons d’abord à préciser que  malgré l’existence préalable de lois qui encadrent et interdisent l’utilisation des armes à feu pendant les manifestations, la république de Guinée à une longue habitude d’utilisation excessive des armes à feu par ses forces de sécurité lors des confrontations avec des manifestants. Cela a eu pour conséquences la mort de dizaines de manifestants sans que justice ne soit rendus  durant  la dernière décennie.

La république de Guinée est signataire des accords internationaux relatives à l’utilisation des armes conventionnelles lors des manifestions et ne saurait  se soustraire de cette obligation. Les normes internationales en matière de droits humains stipulent que les armes à feu ne devraient jamais être utilisées pour simplement disperser un rassemblement. Si le recours à la force pour disperser des manifestations violentes est inévitable, les forces de sécurité doivent seulement recourir à la dose de force minimale nécessaire pour maintenir la situation sous contrôle en s’appuyant sur l’utilisation proportionnée d’armes moins létales telles que le bâton ou d’autres types d’équipements de contrôle des foules. L’usage intentionnel et létal d’armes à feu ne peut avoir lieu que dans le cadre de la protection des vies. 

Add a comment

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

 Dans le cadre du renforcement des liens d’amitié et de fraternité existant entre la République de Guinée et la République du Libéria, Son Excellence Monsieur Georges WEAH, Président libérien, effectuera une visite officielle en Guinée à partir du Jeudi 11 juillet 2019.

Sont conviées à prendre part au cérémonial d’accueil prévu à 10h00 à l’Aéroport International de Conakry-Gbéssia, les personnalités ci-après :

        Monsieur le Président de l’Assemblée Nationale ;

       Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement ;

        Monsieur le Président de la Cour Constitutionnelle;

        Monsieur le Président de la Cour Suprême ;

        Monsieur le Président de la Cour des Comptes ;

        Madame la Présidente de la Haute Autorité de la Communication;

Add a comment

loading...

Actualités locales

loading...