Assign modules on offcanvas module position to make them visible in the sidebar.

Testimonials

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
Sandro Rosell
FC Barcelona President

Nous avons 390 invités et aucun membre en ligne

Contact Us!

Journal RTG & Autres vidéos

Journal RTG du 14 Août 2020 Journal Evasion du 10 Août 2020 Journal Espace du 11 Août 2020

Actualités Politiques

loading...

Actualités Internationales

loading...

Actualités économiques

loading...

Actualités sportives

loading...
loading...

Écologie-Santé

loading...

Opinions

loading...

Culture

loading...

Société

loading...
loading...

Revue des articles

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

L’artiste Elie Kamano a été investi dimanche dernier, candidat du Parti Guinéen de la Solidarité et de la Démocratie (PGSD), à l’élection présidentielle du 18 octobre 2020. Dans son discours de circonstance, le reggae man Guinéen, tout en justifiant sa candidature, a invité les leaders de l’opposition à prendre part à ce scrutin crucial, pour dit-il « battre Alpha Condé ».

« Une lutte s’exprime par deux voies : la première s’exprime par des protestations, des manifestations voire même des émeutes qui conduisent souvent les pays dans des chaos indescriptibles et la seconde, c’est par les urnes. Quelle est la voie qui nous reste à expérimenter ? Un adage, nous dit: celui qui règne par les armes, finira par les armes. Mais Alpha Condé n’est pas arrivé par les armes, il est arrivé par les urnes. Alors si Alpha Condé se présente, allons le battre dans les urnes en octobre prochain », explique au tout début de son allocution. 

Add a comment

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Dans une interview accordée en fin de semaine, à la télévision française RTF, le président du PEDN, Lansana Kouyaté a donné sa lecture de la convention nationale du RPG/AEC tenue les 05 et 06 aout 2020 au palais du peuple. Par ailleurs l’ancien Premier ministre a dénoncé la dégradation des infrastructures routières dans le pays.

Dans cet entretien, sans faire dans la dentelle, l’opposant a d’entrée indiqué que le président Alpha Condé sera candidat à l’élection présidentielle du 18 octobre 2020. Et cela « au prix de tout ce qu’il y aura comme répression de ces manifestations, tout ce qu’il fera ce sont des artifices parce qu’il croit ses propres militants naïfs », martèle Kouyaté, tout en ajoutant : « Il (Alpha, ndlr) se dit quand je vais dire non, il faut d’abord que j’écoute ceux qui m’ont amené là, ça va flatter leur ego.  Et ils vont penser que cette fois-ci il tiendra sa promesse, il ne tient aucune promesse. C’est une promesse aujourd’hui et le lendemain c’est l’oubli total sinon même le mépris. Il n’est fidèle qu’à l’éphémère», lâche le président du PEDN.

Add a comment

loading...

Actualités locales

loading...