Assign modules on offcanvas module position to make them visible in the sidebar.

Testimonials

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
Sandro Rosell
FC Barcelona President

Nous avons 298 invités et aucun membre en ligne

Contact Us!

Journal RTG & Autres vidéos


Journal RTG du 14 Sept. 2019 Journal Evasion du 12 Sept. 2019 Journal Espace du 09 Sept. 2019

Actualités Politiques

loading...

Actualités Internationales

loading...

Actualités économiques

loading...

Actualités sportives

loading...
loading...

Écologie-Santé

loading...

Opinions

loading...

Culture

loading...

Société

loading...
loading...

Revue des articles

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Mamadou Dian Baldé, journaliste et éditorialiste perçoit dans le récent discours du chef de l’État, une stratégie visant à se défausser sur son Premier ministre qui va jouer les « fusibles », dans la mise en œuvre du fameux projet de changement constitutionnel. Comme cela est enseigné dans les Lois du pouvoir. ‘’Ne jamais se salir les mains, tant qu’un tiers peut effectuer la besogne…’’

Talibé Barry : Bonjour Mamadou Dian. Le président Alpha Condé s’est finalement prononcé sur son projet de changement constitutionnel. Pour vous le chef de l’État, en fin stratège veut garder les « mains propres », en ayant recours au service de son Premier ministre ? 

Mamadou Dian Baldé : Pour ce qui est de la mise en œuvre du fameux projet de changement constitutionnel, le président de la République mise sur son Premier ministre pour faire le boulot à sa place. Dr Kassory Fofana désigné pour mener des consultations avec les différents courants de notre société va servir de fusible au chef de l’État, qui pourrait garder ainsi les « mains propres » en cas d’échec de ce saut vers l’inconnu. Le Premier ministre n’est certes pas à plaindre dans l’exécution de ce pensum. Lui  qui s’est dit déjà favorable à l’adoption d’une nouvelle constitution. Donc plus royaliste que le Roi.

C’est dire qu’il va remplir sa mission de consultations des institutions républicaines et autres partis politiques et syndicats, avec empressement. Même si à ce niveau le fait que certains acteurs politiques l’aient aussitôt récusé mette un bémol à cette annonce.

A propos toujours de cette sortie, certains observateurs trouvent que le  président n’est pas sorti de l’ambiguïté. Contrairement à ses zélateurs qui eux ont déjà annoncé les couleurs, le président pour aborder la délicate question de changement constitutionnel, a usé  d’un discours plutôt  bridé.

C’est ainsi qu’il reconnait que « la Guinée n’est plus la même avec l’éveil des consciences et toutes les mutations intervenues dans la société. Et qu’il est légitime alors, que chacun se demande où on va, comment aborder les enjeux et défis des temps nouveaux. »

Add a comment

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Viol sur mineure : un jeune de plus d’une vingtaine d’années, condamné à cinq ans de prison avec sursis. L’acte s’est produit le 28 juillet dernier, au quartier Wanindara dans la commune de Ratoma.

Ramata Djiba Bah, la victime serait une fille âgée de 11 ans seulement et souffrirait d’une dépression mentale.

Elle a été violée par un adulte qui serait un voisin de la famille de sa victime, dans le même quartier.

Add a comment

loading...

Actualités locales

loading...