Assign modules on offcanvas module position to make them visible in the sidebar.

Testimonials

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
Sandro Rosell
FC Barcelona President

Nous avons 485 invités et aucun membre en ligne

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Comme il fallait s’y attendre, la Coalition démocratique pour le changement dans la continuité (CODECC), a choisi Alpha Condé pour être son candidat lors de la prochaine élection présidentielle prévue en 2020. C’est ce qui ressort de sa convention nationale tenue le lundi 03 aout à Conakry.

Les 256 partis politiques et organisations de la société civile qui composent la CODECC, réaffirment leur soutien au président de la République.

« Le 18 octobre 2020, le peuple fier de Guinée, grand habitué d’importants rendez-vous historiques, se rendra, souverainement, aux urnes au compte d’une élection présidentielle qui, sans doute, portera le sceau d’une maturité politique et démocratique incontestable.

La Coalition Démocratique pour le Changement dans la Continuité CODECC en tant que coalition politique entend prendre une part active à ce processus électoral en présentant un candidat pour défendre sa vision politique, économique, sociale et culturelle de notre société pour le septennat à venir », déclare d’entrée le coordinateur du comité d’organisation de la convention, Mouctar Diallo, dans le discours de résolution.

Poursuivant, le ministre de la Jeunesse et de l’Emploi jeune ajoute sous l’acclamation des participants :

« Nous, membres de la CODECC, réunis ce jour 03 Août à Conakry, en Convention Nationale avec le mandat de la base de notre organisation, affirmons ce qui suit :

1. Nous répondons favorablement à la demande du RPG Arc en ciel consistant à désigner un candidat unique au compte de la mouvance présidentielle ;

2. Nous décidons d’investir solennellement notre entière confiance dans un candidat rassurant et naturel, à la prochaine élection présidentielle qui est le Professeur Alpha CONDE.

Ainsi, nous déclarons officiellement, que le CANDIDAT de la CODECC à l’élection présidentielle du 18 octobre 2020, est le Pr Alpha Condé », entonne le leader des Nouvelles forces démocratiques (NFD).

Pour sa part le coordinateur général de la CODECC, Aboubacar Sylla salue ce choix. Le ministre d’Etat, des Transports, tout en remerciant les acteurs qui ont pris part à cette rencontre, appelle les militants de la mouvance présidentielle à œuvrer pour la victoire de leur candidat dès le premier tour de la présidentielle.

« Je voudrais remercier, les groupes qui ont travaillé sur la résolution, pour la qualité de leur réflexion et le sens élevé de responsabilité dont ils ont fait preuve tout au long des différents échanges qui ont eu lieu. Je salue également les acteurs de la Société Civile qui ont œuvré avec beaucoup d’expertise à la facilitation des travaux. »

Car, pour le président de l’Union des forces du changement (UFC), « en suivant les différents messages livrés, nous avons relevé que la base de la CODECC a fait sans hésitation et sans la moindre ambiguïté le choix de l’assurance, l’assurance en l’avenir, le choix de la raison, le choix de la continuité.

Le bilan du Professeur Alpha CONDE rassure pour le présent et l’avenir de notre grande nation. A la tête de notre grand pays, malgré les nombreuses et graves vicissitudes de toutes natures, Alpha CONDE aura su se dépasser, se surpasser et s’imposer en grand homme d’Etat, qui a servi de tout son corps, de tout son cœur et de toute son âme la Guinée et les Guinéens. Oui, envers et contre tous, Alpha CONDE aura été à la hauteur de tous les grands défis qui interpellent notre peuple », a laissé entendre le porte-parole du gouvernement. Et Aboubacar Sylla ne s’arrête pas là. Le président de l’UFC liste quelques réalisations du régime Condé.

« Dans le secteur de l’éducation, la construction et la réhabilitation de plus de 6.669 salles de classe pour l’enseignement primaire et secondaire, conciliée au recrutement de plusieurs milliers d’enseignants en plus des autres réformes majeures de la politique de l’enseignement, auront contribué à l’amélioration significative de la qualité de l’éducation nationale et au recul de l’analphabétisme. Dans la santé, la construction et la rénovation de plus de 223 hôpitaux et centres de santé ainsi que 38 centres de traitement épidémiologique ont amélioré les conditions de prise en charge et d’accès aux soins pour nos populations. L’énergie elle, a connu un renforcement de ses capacités de près de 400% avec la réalisation de barrage hydroélectrique et le renforcement de la thermique avec une production qui dépasse 471 MW. L’hôtellerie a vu sortir de terre à Conakry et dans des localités à l’intérieur, plus de 364 hôtels et centres d’hébergement, dont plus de 7 hôtels à standing international.

Quant aux routes, plus de 4066 Km ont été construites et reconstruites. En plus du renforcement de plus de 200% des salaires, l’administration publique a recruté plus de 40.000 agents dans divers secteurs. Les Mines auront enregistré plus de 10 milliards de dollars d’investissement avec la création de plus de 17.000 emplois directs et plus de 50.000 emplois indirects, hissant la Guinée au rang de deuxième exportateur mondial de bauxite avec en perspective l’augmentation de ses capacités de production d’Alumine. Grace à la modernisation de sa pratique et à la disponibilité d’engrais et autres intrants, l’Agriculture a vu les productions de plusieurs cultures augmenter de façon exponentielle. Le tissu industriel a compté la création de plusieurs centaines d’unités industrielles pour plusieurs milliers de nouveaux emplois. La multiplication des centres d’autonomisation des femmes et des institutions de micro-crédit a contribué à changer de manière significative la condition des femmes et des jeunes. La reconstruction d’édifices publics dans toutes les préfectures du pays, notamment à l’occasion de la célébration des fêtes d’indépendance tournantes a changé en moins de dix ans le visage des villes et localités de l’intérieur.

Quant à la politique de décentralisation soutenue par l’ANAFIC et l’AFICCON, elle permet de doter toutes les communes urbaines et rurales du pays d’infrastructures importantes contribuant notamment à la lutte contre la pauvreté et à une répartition équitable de la richesse nationale », a-t-il rappelé, tout en soulignant « Maintenant que nous avons désigné ensemble notre candidat à l’élection présidentielle prochaine, le Professeur Alpha CONDE, une étape est désormais franchie. Nous sommes convaincus que les suivantes le seront également. A savoir le choix du Professeur Alpha Condé par le RPG-Arc-En-Ciel lors de la Convention de ce grand parti et l’acceptation par le Président Condé de cette investiture. Mais le plus difficile reste encore à venir, le faire élire et le faire, dès le premier tour du scrutin.

Dorénavant, dans toutes les villes et toutes les campagnes à travers le pays entier, levons-nous et allons à la rencontre de tout le monde, paysans, éleveurs, pêcheurs, ouvriers, enseignants, médecins, artistes, sportifs, diplômés, étudiants bref, toutes les catégories professionnelles, de tous les genres, de toutes les confessions, de toutes les régions, de toutes les ethnies du pays, pour leur parler de la Guinée et des Guinéens, de notre présent et de notre avenir commun ainsi que des réponses que notre candidat propose aux défis actuels et futurs.

Demandons aux électeurs, souverains en tout, de faire le bon choix, le meilleur choix, le choix d’Alpha CONDE, le choix du bilan, le choix de l’avenir et le choix de la confiance ».

A noter que le RPG/AEC prévoit lui aussi d’organiser le mercredi 05 aout 2020, une convention nationale pour désigner officiellement son candidat.

Sadjo Diallo