Assign modules on offcanvas module position to make them visible in the sidebar.

Testimonials

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
Sandro Rosell
FC Barcelona President

Nous avons 442 invités et aucun membre en ligne

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Conakry, 14 nov. Le président de la République de Guinée, chef de l’Etat, Pr Alpha Condé, en compagnie du ministre français des Affaires Etrangères et du Développement International, Jean Marc Ayrault, a procédé à la pose de la première pierre de l’Institut Pasteur Guinée et du Centre de Recherche clinique et de Formation sur les maladies Infectieuses de Guinée (CERFIG).


La cérémonie s’est déroulée, vendredi, 11 novembre 2016, à l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry (UGANC), en présence des membres du gouvernement guinéen, de la délégation de Jean Marc Ayrault et de l’ambassadeur de France en Guinée, Jean-Marc Grosgurin, entre autres.




L’infrastructure bénéficie de trois financements conjoints, notamment de l’Agence Française de Développement (AFD), du Ministère français des Affaires Etrangères et du Développement International et du soutien de l’Institut Pasteur de Paris, a-t-on indiqué.


Le ministre des Affaires Etrangères et du Développement International de la République Française, Jean Marc Ayrault a rappelé à l’occasion, que «l’Institut Pasteur concrétisait un engagement du président François Hollande, en réponse à une demande formalisée par Pr Alpha Condé, durant l’épidémie d’Ebola. Cet Institut participera à la formation et à l’accompagnement des scientifiques guinéens dans la prévention des épidémies».


M. Ayrault a ajouté : «Dans l’attente de sa construction, des travaux de rénovation seront réalisés pour établir au sein de l’Université Abdel Gamal Nasser un laboratoire. Le CERFIG accueillera des spécialistes et des chercheurs au service du public, prendra en charge et suivra la charge virale des guéris d’Ebola».


Le chef de la diplomatie française a salué tous ceux qui ont été en première ligne durant l’épidémie, dont leur détermination et leur courage ont suscité l’admiration du monde entier.


AGP/14/11/016 ST/KS/ST