Assign modules on offcanvas module position to make them visible in the sidebar.

Testimonials

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
Sandro Rosell
FC Barcelona President

Nous avons 554 invités et aucun membre en ligne

Politique

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Déclaration

 Les Associations de presse AGUIPEL, URTELGUI, AGEPI, REMIGUI, UPLG ont été surprises d’apprendre que les journalistes, Youssouf Boundou Sylla de Guineenews ; Ibrahima Sory Traoré de Guinee7 et Moussa Moise Sylla de l’Inquisiteur, ont reçu une « citation à comparaitre devant le tribunal correctionnel » de Kaloum, pour le 15 décembre 2020.

 Cette « convocation » fait suite à la requête de Madame Zénab Dramé, ministre de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle qui accuse ces journalistes des faits de « diffamation » sur sa personne.

 Les Associations de presse soutiennent les journalistes « convoqués » et condamnent les agissements de Mme Dramé, qui n’a pas attendu les conclusions de l’enquête ouverte par le procureur pour détournement de deniers publics, suite aux révélations de la presse, pour porter plainte contre les journalistes pour « diffamation », comme si, elle était déjà blanchie par la justice

 En tout état de cause, les Associations de presse rappellent que les  lanceurs d’alerte et les dénonciateurs de corruption et infractions assimilées doivent bénéficier d’une protection spéciale de l’Etat contre les actes de représailles ou d’intimidation, selon l’article 100  de la

Add a comment

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

L'épouse de du principal opposant du régime Condé, Cellou Dalein Diallo a été empêchée de sortir du pays, le vendredi, 04 décembre 2020. 

A son arrivé à l'aéroport international de Gbessia (Conakry), Hadja Halimatou Dalein a été interdite la salle d’attente, alors qu'elle se rendait à Dakar pour des raisons personnelles.

« On m’a dit que je n’ai pas une autorisation de sortie. Mais, à qui on doit demander une autorisation ? Nous ne sommes pas à la crèche pour demander une autorisation. Je n’ai vu ni le commissaire, ni aucun autre responsable de l’aéroport et les autres policiers ne voulaient rien dire. Tout mon tort, c’est peut-être d’aller aux élections et de voter pour Cellou

Add a comment

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

COMMUNIQUE DU MINISTÈRE DE LA SECURITE ET DE LA PROTECTION CIVILE

Dans la soirée du lundi 30 Novembre dernier, aux environs de 19 h45, des agents de Police déployés dans le cadre de la sécurisation des personnes et des biens ont été victimes d’attaques armées par deux (02) groupes d’assaillants au niveau du marché de Wanidara sur l’axe Le Prince.

Le premier groupe a ouvert le feu à l’aide de fusils de type calibre 12 faisant trois (03) blessés. Le second groupe d’assaillants à motos a tiré à bout portant sur un brigadier en service à la CMIS N° 3 d’ENCO 5 qui a rendu l’âme sur place.

Il est à rappeler que, dans la soirée du vendredi 27 Novembre 2020, un autre groupe d’individus avait également ouvert le feu sur

Add a comment

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Le Front national pour la défense de la constitution (FNDC) ne décolère toujours pas, même si les autorités guinéennes continuent à interdire toute manifestation venant de l'opposition jusqu'à nouvel ordre. Dans un communiqué publié ce jeudi, ce mouvement anti-troisième mandat, invite les Guinéens à se mobiliser une nouvelle fois contre le régime Condé, le mardi 15 décembre dans le Grand Conakry (Conakry, Coyah et Dubréka).

Ci-dessous ledit communiqué :

La Coordination Nationale du FNDC, fidèle au combat contre le troisième mandat et l’autocratie, appelle à la mobilisation de tous les guinéens épris de justice pour prendre activement part à une manifestation éclatée dans tout le Grand Conakry le mardi 15 décembre 2020.

Cette journée de manifestation est une occasion de renouveler le rejet du troisième mandat par le peuple de Guinée et réaffirmer la

Add a comment

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

C’est une pirouette spectaculaire que vient de faire le président Français, en reconnaissant la victoire d’Alpha Condé à l’élection présidentielle du 18 octobre 2020. Comme un coup d’accordéon, la nouvelle position de Macron, met à mal le combat de l’opposition. Alors qu’il y a deux semaines, chez nos confrères de Jeune Afrique, il dénonçait le troisième mandat du chef de l’Etat guinéen.

D’ailleurs, dans les colonnes de ce media, le président français accusait Alpha Condé d’avoir changé la constitution dans le seul but de s’octroyer, un troisième mandat, disait-t-il. « Je pense que la situation est grave en Guinée, pour sa jeunesse, pour sa vitalité démocratique et pour son avancée », avait-t-il laissé entendre.

Ce lundi, dans une lettre, Macron félicite le président réélu Alpha Condé. « (...). La Guinée doit poursuivre les réformes que vous avez entamées, en matière d’éducation, d’accès à l’énergie, de la santé et de la bonne gouvernance », a recommandé le président français.

Add a comment