Assign modules on offcanvas module position to make them visible in the sidebar.

Testimonials

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
Sandro Rosell
FC Barcelona President

Nous avons 471 invités et aucun membre en ligne

Politique

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Le président de la CAMP, membre de la CODECC salue la réélection du président Alpha Condé, dès le premier tour de l’élection présidentielle du 18 octobre dernier. Pour Dr Saliou Bella Diallo, ce résultat est le fruit d’une bonne gouvernance et d’une campagne bien peaufinée. Dans un entretien accordé à notre reporter, le député du parti Afia livre ses sentiments, parle des stratégies qui ont favorisé cette victoire, et condamne les violences post-électorales, avant d’appeler les Guinéens à privilégier la paix.

La Cour Constitutionnelle a confirmé la réélection du président Alpha Condé. Quels sont vos sentiments ?

C’est un sentiment de satisfaction. Nous sommes heureux à la mouvance, particulièrement au niveau de la CODECC. C’est un honneur pour nous de remporter la victoire dès le premier tour, avec un pourcentage assez réconfortant 59,50%.  C’est honorable. Nous sommes fiers de ce résultat, et nous

sommes très motivés pour poursuivre le combat pour le développement de la Guinée. Et au nom de la CAMP nous félicitons le président Alpha Condé.

Vous savez, le Professeur est venu tirer la Guinée du trou dans lequel, elle était depuis l’indépendance. Il est en train d’améliorer les conditions de vie des Guinéens, malgré les crises politiques et sanitaires enregistrées pendant les dix dernières années.

Quelles sont les stratégies qui ont été mis en place pour permettre cette réélection dès le premier tour ?

Nous avons utilisé une stratégie qui a toujours marché.  D’abord, on ne s’est pas dispersé. Nous avons tous arrêté que nous devons présenter un seul candidat au niveau de la mouvance présidentielle. Avec tout ce monde, nous avons désigné Alpha Condé à travers nos conventions. A partir de là, nous nous sommes organisés en structure de campagne. Il y a eu un directoire d’ensemble qui coiffe toute la mouvance avec un Présidium et des différentes commissions couvrant toutes les activités devant

Add a comment

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Le président de la CAMP, membre de la CODECC salue la réélection du président Alpha Condé, dès le premier tour de l’élection présidentielle du 18 octobre dernier. Pour Dr Saliou Bella Diallo, ce résultat est le fruit d’une bonne gouvernance et d’une campagne bien peaufinée. Dans un entretien accordé à notre reporter, le député du parti Afia livre ses sentiments, parle des stratégies qui ont favorisé cette victoire, et condamne les violences post-électorales, avant d’appeler les Guinéens à privilégier la paix.

La Cour Constitutionnelle a confirmé la réélection du président Alpha Condé. Quels sont vos sentiments ?

C’est un sentiment de satisfaction. Nous sommes heureux à la mouvance, particulièrement au niveau de la CODECC. C’est un honneur pour nous de remporter la victoire dès le premier tour, avec un pourcentage assez réconfortant 59,50%.  C’est honorable. Nous sommes fiers de ce résultat, et nous sommes très motivés pour poursuivre le combat pour le développement de la Guinée. Et au nom de la CAMP nous félicitons le président Alpha Condé.

Vous savez, le Professeur est venu tirer la Guinée du trou dans lequel, elle était depuis l’indépendance. Il est en train d’améliorer les conditions de vie des Guinéens, malgré les crises politiques et sanitaires enregistrées pendant les dix dernières années.

Quelles sont les stratégies qui ont été mis en place pour permettre cette réélection dès le premier tour ?

Nous avons utilisé une stratégie qui a toujours marché.  D’abord, on ne s’est pas dispersé. Nous avons tous arrêté que nous devons présenter un seul candidat au niveau de la mouvance présidentielle. Avec tout ce monde, nous avons désigné

Add a comment

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

M. Condé, 82 ans, a été réélu au premier tour le 18 octobre avec 59,50% des suffrages mais l’opposition a dénoncé des irrégularités de toutes sortes après une campagne troublée.

‘’Le président Condé a une carrière d’opposant qui aurait justifié qu’il organise de lui-même une bonne alternance. Et d’évidence, il a organisé un référendum et un changement de la Constitution uniquement pour pouvoir garder le pouvoir. C’est pour ça que je ne lui ai pas encore adressé de lettre de

Add a comment

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

Dans un communiqué publié ce vendredi, 20 novembre 2020 chez nos confrères de Jeune Afrique, le président Emmanuel Macron a exprimé sa préoccupation sur la situation politique en Guinée. Sur ce, le FNDC n’pas tardé de réagir. Le front a félicité la position du président Français. Et invite tous les Etats attachés au respect des droits humains et aux principes démocratiques de se désolidariser du régime de Conakry.

 (Communiqué)

La Coordination Nationale du FNDC salue la position de l’État Français, exprimée par le Président Emmanuel Macron, contre le coup d’État civil perpétré par Alpha Condé en Guinée.

Le FNDC félicite cette franche prise de position des autorités françaises en faveur de l’alternance démocratique et le respect de la Constitution de notre pays.

Add a comment

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Des Avocats de la défense de Ousmane Gaoual Diallo, Etienne Soropogui, Ibrahima Cherif bah, Abdoulaye bah et Mamadou cellou Balde

Par une commission rogatoire en date du 14 Octobre 2020, le doyen des Juges d’instruction du Tribunal de première instance de Dixinn a saisi la Direction Centrale de la Police Judiciaire à l’effet de procéder à un certain nombre d’actes d’instruction, notamment de rechercher, interpeller les personnes soupçonnées d’avoir participé de près ou de loin à la commission des infractions prévues aux articles 846 et suivants, 282 et suivants, 784 et suivants du code pénal, de procéder à toutes visites domiciliaires, perquisitions et saisies nécessaires à la détermination des circonstances de commission desdites infractions dans les quartiers et alentours de Kakimbo, Wanidara, Cimenterie fofomèrè et lambagni canadien, de dresser l’inventaire de tous objets saisis.

Ensuite, le mardi 10 novembre 2020, le Procureur de la République près le Tribunal de première instance de Dixinn, se fondant sur les dispositions de l’article 8 du Code de procédure pénale, a fait une déclaration en affirmant entre autres que : «L’officier enquêteur poursuit, dans le strict respect des règles de procédure, l’exécution de la commission rogatoire en recherchant, activement, certaines personnes, dont Ousmane Gaoual Diallo, Mamadou Cellou Baldé, Chérif Bah, Abdoulaye Bah, Etienne Soropogui, Sékou Koundouno, qui ont proféré des menaces de nature à troubler la sécurité et l’ordre publics.» 

Le mercredi 11 novembre 2020, Monsieur Ibrahima Cherif BAH, Vice-Président chargé des relations extérieures de l’UFDG, a été enlevé à son domicilie et conduit dans les locaux de la Direction Centrale de la Police Judiciaire.

Pour éviter d’exposer Ousmane Gaoual DIALLO, Etienne Soropogui, Mamadou Cellou BALDE et Abdoulaye BAH aux brutalités auxquelles se livrent habituellement les forces de sécurité lors des interpellations de citoyens, le collectif des Avocats de la

Add a comment