Assign modules on offcanvas module position to make them visible in the sidebar.

Testimonials

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
Sandro Rosell
FC Barcelona President

Nous avons 439 invités et aucun membre en ligne

International

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Chantier de construction du mur de Trump

Des portions du mur frontalier du président Donald Trump ont été renversées mercredi par des vents violents et sont tombées du côté mexicain de la frontière.

Une vidéo obtenue par KYMA montre des parties du mur qui tombent à Mexicali, au Mexique .

Carlos Pitones, un agent du secteur des douanes et de la protection des frontières à El Centro, en Californie , a déclaré que la section qui avait chuté avait été installée dans une nouvelle fondation en béton à Calexico, en Californie.

Le béton n’a pas été durci et les panneaux n’ont pas pu résister aux vents violents, a expliqué Pitones à CNN .

La partie du mur qui est tombée mesurait environ 130 pieds de longueur.

Add a comment

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

VIOLENCES C’est la première fois que ces tirs de roquette s’abattent directement sur l’ambassade des Etats-Unis

 Trois des cinq roquettes tirées dimanche à Bagdad se sont abattues sur l’ambassade américaine, a annoncé à l’agence France-Presse (AFP) une source des services de sécurité, précisant que l’une d’elles s’est écrasée sur une cafeteria à l’heure du dîner. Au moins une personne a été blessée, a indiqué un haut responsable irakien, qui a requis l’anonymat. Il n’était pas possible de savoir dans l’immédiat si le blessé était un Américain ou un employé irakien.

C’est la première fois que ces tirs de roquette s’abattent directement sur l’ambassade des Etats-Unis, située dans la zone verte, ultrasécurisée de Bagdad, régulièrement visée ces derniers mois. À la suite de l’attaque, les Etats-Unis ont appelé l’Irak à protéger les installations diplomatiques américaines. « Nous appelons le gouvernement de l’Irak à remplir ses obligations, afin de protéger nos installations diplomatiques », a indiqué un porte-parole du département d’Etat.

Un précédent le 20 janvier

C’est la deuxième fois en une semaine que la mission diplomatique est visée. Le 20 janvier, trois roquettes se sont abattues près de l’ambassade. Une source américaine a indiqué à l’AFP que l’une d’entre elles s’était écrasée près de la résidence de l’adjoint de l’ambassadeur. Les tirs de roquette dimanche ont eu lieu plus tôt que d’habitude. Des journalistes de l’AFP ont entendu une détonation provenant de la rive ouest du Tigre à 19 h 30 (17 h 30 heure de Paris).

Le Premier ministre irakien, Adel Abdel Mahdi, et le chef du Parlement, Mohammed al-Halboussi, ont tous deux condamné l’attaque. Adel Abdel Mahdi a dénoncé une « agression » qui pourrait « transformer l’Irak en une zone de guerre ».

Fin décembre, un sous-traitant américain a été tué dans un tir de roquette sur une base abritant des soldats américains dans le nord de l’Irak. En représailles, Washington a mené des raids aériens le 29 décembre contre plusieurs bases des brigades du Hezbollah, un groupe armé chiite irakien membre du Hachd Al-Chaabi, coalition de paramilitaires dominée par des factions pro-Iran et intégrée aux forces régulières. Au moins 25 combattants des brigades du Hezbollah ont été tués dans les frappes et le 31 décembre, des milliers de leurs partisans ont attaqué l’ambassade américaine.

Add a comment

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Alors que trois cas de coronavirus ont été détectés en France, la ministre de la Santé a évoqué six personnes sous étroite surveillance dimanche 26 janvier.

Des tests sont en cours. Alors que trois cas de coronavirus ont été détectés en France, Agnès Buzyn a indiqué dimanche 26 janvier que six personnes étaient sous surveillance. Les résultats des analysés devraient être dévoilés lundi. La ministre de la Santé précise que les trois cas avérés sont dans un état stable. Par mesure de précaution, les proches de ces malades ont été invités à ne pas quitter leur domicile. "Il a été aussi question du rapatriement des Français en Chine. Une ligne directe Wuhan-Paris devrait être mise en place. Ces personnes seront ensuite accueillies et mises à l'isolement pendant quatorze jours", rapporte la journaliste Camille Guttin depuis Paris.

Des cas contractés uniquement en Chine

Agnès Buzyn a rappelé que si la propagation du virus était très rapide, sa mortalité est moins importante que celle du

Add a comment