Assign modules on offcanvas module position to make them visible in the sidebar.

Testimonials

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
Sandro Rosell
FC Barcelona President

Nous avons 334 invités et aucun membre en ligne

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

La Jeunesse Citoyen (JC) menace de battre le pavé si le gouvernement d’Alpha Condé n’ordonne pas la réouverture des mosquées dans deux semaines, elle interpelle également à tous ses membres et sympathisants d’être solidaire à la marche du Lundi, 20 Juillet 2020, c’était à l’occasion conférence de presse qu’elle a organisé à la maison de la presse ce vendredi, 17 juillet 202. 

Au cours de cette conférence presse, la jeune citoyen (JC) dit avoir constater que : l’Etat d’urgence a été prolongé en oubliant les réalités du pauvre contribuable, il dénonce l’instrumentalisation de la pandémie du COVID-19 à des fins politiques :

« Il faut rappeler que malgré cet état d’urgence que le RPG ARC EN CIEL parti au pouvoir continu à mobiliser des personnes ? Encore est-il nécessaire de le dire que 70% des guinéens vivent sous le seuil de pauvreté et que plusieurs PME évoluant dans le business de la nuit avec des milliers d’emplois soient dans une situation de dépôt bilan », s’est demande le chargé de la communication de la jeunesse Citoyenne (JC) Aboubacar Soumah.  

Le Sénégal, la Côte d’Ivoire poursuit-il, le Mali plus que touché que la Guinée n’ont-ils pas levé l’Etat d’urgence tout en continuant de faire un suivi en proxy en fonction des zones les plus touchés. Surtout, encore que ces différents pays ont permis la réouverture des mosquées des églises bien avant la levée de l’Etat d’urgence tout en respectant les mesures de distanciation. « Pourquoi l’Etat Guinéen refuse aux Guinéens le droit d’exercer leurs religions conformément à la constitution Guinéenne et aux conventions intentionnelles ? » s’est-il interrogé

« Nous donnons un délai de deux semaines au président Alpha Condé à ordonner la réouverture des mosquées et d’atténuer le transport pour les commerçants et les producteurs locaux, le temps de prendre les dispositions nécessaires. A défaut, nous lancerons un appelle à une mobilisation massive pour réouverture des lieux des culte », a averti le porte-parole de JC

Aissatou Diallo pour ramatoulaye.com