Assign modules on offcanvas module position to make them visible in the sidebar.

Testimonials

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
Sandro Rosell
FC Barcelona President

Nous avons 445 invités et aucun membre en ligne

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Dans un entretien accordé à nos confrères de la radio Lynx FM, Dame Dousssou Condé, militante de première heure du RPG, passe en revue les sujets qui font les choux gras de la presse guinéenne. Du discours d’investiture d’Alpha Condé à la persistance de Cellou Dalein qui tient mordicus à sa « victoire », en passant par l’affaire Nabayagate, l’ancienne proche d’Alpha Condé met les pieds dans le plat.

D’entrée, sur la main tendue d’Alpha Condé qui, appelle à un « sursaut national », dame Doussou Condé, laisse entendre que le chef de l’Etat manque de sincérité. A l’en croire, il n'est pas facile de tourner une page « ensanglantée ». 

« A vous d'oublier tous ces morts, à vous d'oublier toute cette injustice, les descentes dans les familles meurtries dont le seul crime c'est d'appartenir à l'opposition ou au FNDC. Certains peuvent oublier le passé, mais les endeuillées de l'axe, à travers la Guinée, ne vont pas oublier cela. Les gens sont morts partout, à N'Nzérékoré depuis les législatives jusqu'à nos jours... Même si Monsieur ne nous respecte pas, le peuple de Guinée n'a qu'à se respecter.  

Je sais que, ce n'est pas facile de tourner une page ensanglantée comme ça », a-t-elle fait savoir.

Parlant de la dernière sortie médiatique du président de l’UFDG qui réclame toujours sa « victoire », Doussou Condé, contrairement à certains leaders de l’opposition, s’inscrit dans la même logique que Cellou Dalein Diallo. « Moi je crois à mon pays qui est bâillonné aujourd'hui, ça va changer. Ne croyez pas que ça va rester comme ça, non ! ... Ce

n'est pas terminé », prévient-elle, tout en indiquant que « le problème ce n'est pas Cellou Dalein Diallo seul, c'est tous ceux qui sont opposés à la dictature, à la misère, à la désolation de notre pays ».

« Il (Cellou) n'a qu'à tenir bon, ça va aller, la vérité triomphera. Tous ceux qui sont aujourd'hui humiliés dans leurs chaires, considérés comme de Guinéens, de second rang, tenons bons. Alpha Condé a tenu de 1990 à 2010 », rappelle Doussou. 

Dans cette interview, dame Condé, n’est pas passé sous silence le prétendu détournement de 200 milliards de francs guinéens par la ministre de l'Enseignement Technique, Zenab Nabaya Dramé. Selon elle : « le détournement de ces 200 milliards n'est rien par rapport aux gâchis qu'ils font ». Plus loin, cependant, Doussou Condé, charge : « quelqu’un ose détourner 200 milliards en République de Guinée sans que monsieur Alpha Condé et Dr Diané ne soient mêlés à ça ou qu'ils soient au courant ? Non ! Cette fille est là protégée de Dr Diané... C'est de la pagaille. Monsieur Condé a dit qu'il a trouvé ce pays-là dans un trou, mais il le laissera dans un puits », tance l’ancienne proche d’Alpha Condé.

 Sadjo Diallo