Assign modules on offcanvas module position to make them visible in the sidebar.

Testimonials

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
Sandro Rosell
FC Barcelona President

Nous avons 570 invités et aucun membre en ligne

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

La pagaille politique a atteint son paroxysme en Guinée. Pas d'élections à date. Pas de résultats d'élections à temps. Pas d'installation d'élus dans les délais légaux. Tout ça en raison du manque de volonté politique de la part d'un pouvoir moribond et décrié, celui d'Alpha Condé, qui ne fait rien tant que la machine de la fraude n'est pas prête à fonctionner. A quoi bon parler de démocratie dans ces conditions exécrables?

En Guinée on aura certainement des élus locaux avec des durées de mandats différentes ! Alors que certains élus locaux sont déjà installés dans leurs fonctions, le Ministère de l’Administration du territoire et de la décentralisation a pris ce week-end une décision.

Selon nos informations, le Département dirigé par le Général Bouréma Condé a suspendu les opérations d’installation des exécutifs dans les différentes communes sur toute l’étendue du territoire national. Cette décision du Ministère de l’Administration du territoire et de la décentralisation fait suite aux nombreux couacs enregistrés ce week-end, notamment à Kindia où l’UFDG et le RPG Arc-en-ciel peinent à s’entendre malgré l’existence de l’accord politique du 8 août 2018.

Après plus de sept mois depuis la tenue des élections législatives, la Guinée peine encore à faire installer les exécutifs dans les différentes communes du pays.

Ramatoulaye.com, Avec Africaguinee.com