Assign modules on offcanvas module position to make them visible in the sidebar.

Testimonials

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
Sandro Rosell
FC Barcelona President

Nous avons 289 invités et aucun membre en ligne

Politique

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Contrairement à Abdourahmane Sano, condamné à un an d’emprisonnement et Sékou Kounouno, Ibrahima Diallo, Bill de Sam et Baillo Diallo condamnés à six mois d’emprisonnement, Abdoulaye Oumou Sow et deux autres personnes arrêtées dans les cadre de l’appel du FNDC à manifester, ont été libérés par la justice.

Dès sa sortie de la salle d’audience  ce mardi 22 octobre 2019, le

Journaliste, blogueur et membre du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC),  Abdoulaye Oumou Sow s’est adressé aux médias.

Add a comment

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Les sept leaders du FNDC jugés au tribunal de première instance de Dixinn ont été fixés sur leur sort ce mardi, 22 octobre 2019.

Abdouramane Sano, coordinateur national du FNDC est condamné à un an de prison ferme. Sékou Koundouno, Bailo Diallo, Bill de Sam et Ibrahima Diallo sont condamnés à 6 mois de prison.

Abdoulaye Oumou Sow membre du FNDc, Mamadou Bobo Bah membre du Balai Citoyen et Mamadou Sano, jeune frère

Add a comment

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Avant «les manifestations nationales» du jeudi, 24 octobre annoncées par le FNDC, ce sont les femmes qui prévoient d’être dans la rue mercredi à Conakry. A 48 heures de ces manifestations des femmes, notre rédaction a eu un entretien avec la présidente des femmes du  FNDC, Hadja Maïmouna Daillo qui apporte des précisions. Interview.

Comment se fera la manifestation prévue ce mercredi ?

C’est une marche qui va s’effectuer du rond-point Hamdanlaye à l’esplanade du 28 Septembre. Une marche pacifique des femmes.

Vous avez écrit aux mairies pour les informer. En cas d’interdiction allez-vous manifester  ?

Add a comment