Assign modules on offcanvas module position to make them visible in the sidebar.

Testimonials

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
Sandro Rosell
FC Barcelona President

Nous avons 242 invités et aucun membre en ligne

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Le hajj, le pèlerinage annuel à la Mecque, débute ce vendredi 9 août, en Arabie saoudite. C’est l’un des plus grands rassemblements religieux au monde : plus de 2 millions de musulmans y sont attendus, sur fond de vives tensions dans le Golfe.

Des attaques contre des pétroliers, des tankers arraisonnés dans la région du Golfe ; l’Arabie saoudite qui accuse son grand rival l’Iran d’en être responsable, alors que Téhéran dément ; Téhéran mis à l’index également par les États-Unis… la tension est vive dans le golfe Persique…

Mais la tension dans le Golfe n’empêchera pas quelque 88 550 Iraniens de se rendre à la Mecque, sur les plus de 2 millions de pèlerins attendus. Les Iraniens sont parmi les visiteurs les plus

représentés, après les Indonésiens, les Pakistanais ou les Indiens.

Tout musulman a le devoir de faire une fois dans sa vie ce pèlerinage, s’il en a les moyens. La Mecque est la ville sainte qui, selon la tradition, a vu naître l’islam et son prophète Mahomet. Chaque année, les fidèles s’y rendent pour accomplir une série de rituels précis pendant 5 jours.

Ce rassemblement est un défi pour les autorités saoudiennes qui doivent gérer des températures souvent très élevées et la grosse foule.

En 2015, une immense bousculade avait fait plus de 2 000 morts. Depuis les mesures de sécurité ont été renforcées.

Avec RFI