Assign modules on offcanvas module position to make them visible in the sidebar.

Testimonials

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
Sandro Rosell
FC Barcelona President

Nous avons 283 invités et aucun membre en ligne

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Président de la plateforme ‘’démocratie guinéenne en action (DGA)’ Ancien président des jeunes leaders de Guinée, fustige la déclaration du PM, qui dit que : les manifestations ne seront autorisées que lorsque les organisateurs (partis politiques, société civile nrdt) disciplinent les manifestations. Et que les manifestations ne seront pas autorisées sur l’autoroute Fidel Castro. Pour Abdourahamane Baldé, c’est un symptomatique d’instaurer la dictature en Guinée. Par rapport à la démission de Me Cheick Sacko, le leader pense que c’est une trahison pour le peuple de Guinée.    

Abdourahamane Baldé :  Je pense tout simplement qu’il y a une volonté de confisquer les libertés pour lesquelles l’ensembles des Guinéennes et des Guinéens épris de paix et de démocratie doivent se tenir débout.

Je pense que les limites fixées aux libertés sont des éléments symptomatiques d’instaurer la dictature en Guinée. Personne ne doit indiquer qu’on ne doit pas faire la manifestions en Guinée parce que l’autoroute et ceci l’autoroute est cela. Ce sont les lois qui doivent primer, c’est le droit qui doit primer.

Alors, nous pensons que le PM n’a pas à restreindre les libertés et les droits fondamentaux de la démocratie et des personnes parce que ça, c’est les piliers à part entière de la démocratie.

Démission de Me Cheick Sacko

Moi je ne crois pas à ceux qui démissionne pour tomber dans le silence. Je préfère quelqu’un qui défend la constitution, la nouvelle constitution. Je préfère un Guinéen autoritaire à la place d’un guinéen silencieux. Nous avons des gens qui sont brillants qui ne brillent que quand ils sont ministres, qui ne démissionne que quand leurs intérêts sont menacés.

J’ai une position qui est complètement différente à la position des autres. Si Me Cheick Sacko a démission pour s’impliquer dans le débat, librement dans le débat. Et jouir de sa liberté pour contribuer dans le débat pour renforcer la politique guinéenne, j’aurais salué son engagement.

D’abord il est allé à Montpellier pour rester en distance pour démissionner. Je pense que c’est une trahison contre notre Nation. Il fallait avoir le courage de démissionner en étant en Guinée et de faire face au président de la République pour lui dire ce que vous pensez.

Je préfère encore une fois, un ministre qui démissionne parce qu’il veut contribuer au débat politique dans le pays, au renforcement de la démocratie dans le pays. Et ceux qui démissionnent pour aller tomber dans le silence, ne contribueront pas à renforcer la démocratie en Guinée. Et je pense que ça c’est de la richesse perdue, c’est du l’énergie perdue, c’est de la ressource perdue.

Ngassimou Diallo