Assign modules on offcanvas module position to make them visible in the sidebar.

Testimonials

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
Sandro Rosell
FC Barcelona President

Nous avons 192 invités et aucun membre en ligne

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Le président de l’Institution Nationale des droits humains Dr Alya Diaby à encore défraye la chronique dans la cité. Face au tollé suscité par cette déclaration, Me Frédéric Foromou LOUA, membre de cette institution (INIDH) et président de l’ONG « Même droit pour tous » ne mâche pas ses mots pour fustiger la déclaration faite par Alya Diaby lors de l’ouverture de la deuxième session ordinaire de l’Institution Nationale Indépendante des droits de l’homme.

Interrogé par un confrère ; Me Fédérique Loua estime que cette déclaration n’engage pas l’INIDH parce que, selon lui, (Frédéric Loua Ndlr) La position du président de l’INIDH ne reflète pas la position de l’institution.

« Je pense que Cette position viole l’Indépendance de l’institution, viole la neutralité de l’institution, viole même la loi qui crée l’institution. Il n’a pas parlé au nom des commissaires. Il a parlé, peut-être, en son nom » a raconté Me Frédéric LOUA le président de l’ONG les ‘’Mêmes droits pour Tous’’.

 « Est-ce que tous les commissaires ont été consultés ? » s’est-il interrogé.  En tout cas, moi à ce que je sache, poursuit-il, je n’ai pas été consulté.

« Je suis tombé des nues. Cette déclaration est non seulement incohérente, mais aussi l’enchaînement des idées n’est pas bien fait. Et puis, le message véhiculé ne reflète pas l’institution. En le faisant, il a violé l’indépendance et la liberté de l’institution et jeté le discrédit sur l’institution », a-t- il Conclut.

Algassimou Diallo Pour Ramatoulaye.com