Assign modules on offcanvas module position to make them visible in the sidebar.

Testimonials

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
Sandro Rosell
FC Barcelona President

Nous avons 205 invités et aucun membre en ligne

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Les assemblées générales hebdomadaires des partis politiques sont une occasion pour les militanst et sympathisants de venir s’abreuver des paroles de leurs leaders à propos d’actualité, notamment c’est le cas de l’union des forces démocratiques de guinée (UFDG) ou ces meetings donnent toujours lieu à une forte mobilisation comme ce fut le cas de ce samedi 22 juin 2019, au QG de commandayah abritant le siège du parti où la présence du président  cellou Dalein Diallo  a contribué à cette forte mobilisation.

Dans cette rencontre le président de l’UFDG a tancé le gouvernement du professeur Alpha Condé pour selon lui sa conduite honteuse, le détournement du denier publique : des citoyens tués, incarcérés sans avoir droit à la justice.  

« Aujourd’hui, beaucoup de ménages n’arrivent pas à manger alors que lui et son gouvernement sont en train d’accumuler des fortunes immenses tirées des ressources publiques.» a-t- il entamé

 Il aurait dû réduire poursuit-il, les préjudices qu’il a causés à notre peuple. Combien de guinéens ont été tués sans avoir droit à la justice. Je ne pense pas seulement à ceux qui sont morts pendant nos manifestations politiques, je pense aux gens de Zogota, aux 103 jeunes fauchés à la fleur de l’âge pendant les manifestations politiques et syndicales, à ces milliers de jeunes qui ont été arrêtés, jugés et condamnés arbitrairement alors qu’ils exerçaient un droit constitutionnel, aux nombreux jeunes diplômés et sans emploi.

« Je pense à ces jeunes qui meurent dans la méditerranée à la recherche du bien-être, je pense à tous ceux qui sont victimes de l’arbitraire et de l’injustice de ce pouvoir. Ce hacké (péché Ndlr) ne laissera pas Alpha Condé partir tranquillement » a regretté le chef de file de l’opposition guinéenne.

Le président de l’UFDG a invité ces militants et sympathisants à venir suivre avec lui, le match du Syli national au siège de son parti, en guise de soutien à l’équipe nationale.

Algassimou Diallo