Assign modules on offcanvas module position to make them visible in the sidebar.

Testimonials

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
Sandro Rosell
FC Barcelona President

Nous avons 463 invités et un membre en ligne

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Les dés sont jetés. Le dépôt des candidatures sera clos ce 26 décembre. La CENI ne tardera pas à donner un chiffre. Du côté des Etats-majors des partis politiques, on fourbit les armes. La plupart des alliances ont été nouées.

Pour sa part, l'UFDG, principal parti de l'opposition, fera cavalier seul. L'UFR, en perte de vitesse depuis une décennie, s'alliera avec le pouvoir. Dans certaines circonstances. Quant à la GPT de Kassory Fofana, on a choisi de rester  vassal au pouvoir en place.

Pour ce qui des NFD, Mouctar Diallo a renoncé à sa candidature pour la mairie de Ratoma, l'une des plus importantes agglomérations du pays. Le morceau semblait gros pour le député ufdg-iste  et ancien ministre de la Transition.

Tous ces leaders croient avoir fait des bons choix. Mais des questions subsistent. Dalein Diallo réussira-t-il à se maintenir? Et Sidya Touré à rebondir? Les minuscules formations politiques, dans l'arène politique, s'en sortiront-elles?

Comme on le sait, l'ascension de Dalein a été fulgurante, et la chute de Sidya Touré brutale. Quant aux autres leaders, difficile de tirer leur épingle du jeu s'ils ne se font pas remorquer par les poids lourds. Aux dernières législatives, par exemple, sans l'appui de Dalein Diallo, ni Mouctar Diallo (des NFD), ni Aboubacar Sylla (de l'UFC) ne seraient portés au Parlement. Tandis que Sidya Touré n'aurait pas eu plus de quatre députés.

Les communales de 4 février leur seront-elles différentes? On attend de voir.

Alpha Oumar Barry, pour ramatoulaye.com

Tel: 662557059