Assign modules on offcanvas module position to make them visible in the sidebar.

Testimonials

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
Sandro Rosell
FC Barcelona President

Nous avons 164 invités et aucun membre en ligne

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

L’ancien Premier ministre Cellou Dalein Diallo a annoncé samedi que l’opposition maintient sa décision d’organiser des manifestations. Le président de l’UFDG l’a dit ce samedi 9 juillet à ses militants, précisant qu’ils seront situés dans les prochaines jours sur le type de manifestations à organiser.

Le chef de file de l’opposition se dit convaincu que “c’est toute la Guinée qui va se lever pour dire qu’on en a marre, on est fatigué de la misère imposée, des détournements de deniers publics, de la stigmatisation ethnique et de la division’’.

Cellou Dalein Diallo de poursuivre en indiquant qu’“il faut que les guinéens se mobilisent pour exiger le départ d’Alpha Condé’’. Parce que, justifie-t-il, ‘’il ne respecte pas la loi, la Constitution, les accords politiques. La preuve, aucune disposition de l’accord du 20 août n’a été respectée. Le gouvernement s’était engagé à mettre en place des délégations spéciales avant l’élection présidentielle pour que celle-ci soit équitable”.

La figure de proue de l’opposition rappelle que les élections locales devaient se tenir au plus tard le 30 juin, conformément à l’accord du 20 août. “Cela n’a pas été respectée. La neutralité de l’administration territoriale n’a pas été respectée’’, continue d’égrener le candidat malheureux aux présidentielles de 2010 et 2015.

Une chose est sûre, affirme Dalein, ‘’nous sommes en phase d’un parti Etat dont les agents sont mobilisés pour organiser une fraude massive à l’occasion des élections’’.

visionguinee