Assign modules on offcanvas module position to make them visible in the sidebar.

Testimonials

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
Sandro Rosell
FC Barcelona President

Nous avons 190 invités et aucun membre en ligne

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

 Il a été donné récemment au porte-parole de l’opposition républicaine Aboubacar Sylla de constater que la Commission électorale nationale indépendante (CENI) ne ‘’participe’’ pas aux réunions du  comité de suivi des accords du 12 octobre. Ce qui apparait une source d’inquiétude pour les adversaires du pouvoir de Conakry. Et un autre  porte-parole cette fois, de la majorité présidentielle d’analyser ce constat de son vis-à-vis comme   un mauvais procès que ferait l’opposition à la CENI.

Et Amadou Damaro Camara, puisque c’est de lui qu’il ne s’agit, le dit en tant que  membre du comité de suivi dont il serait  par ailleurs  parrain de l’une des sous-commissions. ‘’Je dois avouer très sincèrement qu’on fait un mauvais procès à  la CENI. Comment voulez-vous que la Ceni puisse avancer quand elle n’a même pas encore de loi électorale’’, interroge le député de la majorité parlementaire et président de celle-ci à l’Assemblée nationale.

‘’Aboubacar Sylla n’est jamais à l’Assemblée et n’a jamais réuni une réunion de son comité. Il ne fait que se prononcer sur tout. C’est lui qui disait à ce comité que c’est un travail qui serait satisfait en quelques jours ou c’est un travail qui peut finir en quelques heures. Et il se rend compte qu’il ne fait qu’apporter des solutions politiques à tout. C’est ça son problème’’, tance-t-il ainsi Aboubacar Sylla sur Lynx FM.

Et d’ajouter que  ce dernier ne fait qu’apprécier, dire des choses à la volée sans même participer à rien. ‘’Demandez-lui à combien de réunions il a participé dans ce comité de suivi’’, interroge-t-il à nouveau,  estimant  que le porte-parole de l’opposition fait des sorties médiatiques qui n’en valent pas la peine.

Et que lui, Damaro Camara, ne fais pas de déclarations juste pour les faire. ‘’Mais, lui, il (Aboubacar Sylla) dit ce qu’il veut, où il veut sans se soucier même de sa probité morale ou intellectuelle. Moi, je ne vais dans des agitations politiques’’, s’en vante-t-il. Avant de terminer par dire  qu’il faut être ‘’sérieux dans le travail pour voir toutes les choses en face’’.

 Ben Yousef