Assign modules on offcanvas module position to make them visible in the sidebar.

Testimonials

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
Sandro Rosell
FC Barcelona President

Nous avons 210 invités et aucun membre en ligne

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Le chef de l’Etat, Alpha Condé a rendu hommage à Jacques Chirac, ancien président français décédé le 26 septembre dernier à l’âge de 86 ans.

Intervenant dans le journal Afrique de France 24 jeudi soir, il a rappelé d’entrée le combat de Chirac pour sa libération en 2001. « Je n’oublierais jamais que lorsque j’étais en prison, le président Chirac a conditionné sa visite en Guinée à ma libération et quand il est venu, il a plaidé pour ma libération, donc je n’oublierai jamais cela », se rappelle Alpha Condé, tout en indiquant que c’est avec « une grande tristesse et une très grande émotion », qu’il a appris la mort de celui qu’il estime « le plus attaché de l’Afrique, de tous les présidents français ».

« Il m’a fait une confidence, ce qui m’a surpris. Il m’a dit Monsieur Condé, le président Houphouët est mon père, je l’ai regardé, il dit, je vous dis, c’est comme si, il était mon père biologique. Donc, il a montré son attachement à l’Afrique et il se considérait un peu comme un africain et moi je lui dois beaucoup, parce que non seulement je vais vous soutenir, parce qu’on ne se comprend pas et de tous les anciennes colonies françaises, c’était la Guinée qui avait le plus d’avenir », a révélé Alpha Condé.

Sadjo Diallo