Assign modules on offcanvas module position to make them visible in the sidebar.

Testimonials

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
Sandro Rosell
FC Barcelona President

Nous avons 802 invités et aucun membre en ligne

Mode de vie

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Agée d’une dizaine d’années, la petite Tohon à été contaminée le 23 mars dernier lors de la résurgence d’Ebola dans la sous-préfecture de koropara. Tohon a été conduite ensuite au centre de traitement d’Ebola de N’zérékoré où elle a reçu le traitement de chimiothérapie de Z MAP . Après deux semaines de traitement dans le centre,   la petite Tohan
était négative  au virus. Accompagnée dans son village à koropara par ALIMA ( Alliance
International Medical Action)  l’adolescente a été accueillie comme une princesse. Dès lors le doute est levé sur un éventuel  vol
d’organe  des patients d’Ebola au centre de traitement. C’était la vraie réticence des villageois qui croyaient aux rumeurs . Prenant la parole, la petite Tohon a remercié ALIMA  qui, selon elle, s’est bien occupée d’elle depuis son hospitalisation jusqu’à sa
sortie.

Add a comment

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

 

Le dernier cas d’Ebola un vieillard de 80 ans est sorti guérit ce mercredi 20 avril au CTE de Nzérékoré. Nous a confirmé aujourd’hui le chargé de communication d’ALIMA

La guinée a lancé ce mercredi 20 avril le décompte final sans Ebola. Le pays est rentré dans la phase du compte à rebours sans Ebola. Conformément aux critères de l’organisation mondiale de la santé, il faut 42 jours sans nouveau cas de contamination, pour déclarer une zone exempte du virus

Du début de la résurgence à la date du 7 Avril 2016 à 18 heures, on dénombre:

Add a comment

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

La cellule de communication de la coordination nationale de riposte à Ebola continue  de désinformer la population guinéenne sur l’évolution du virus Ebola en Guinée.

Comme on nous faisait croire sur les suivis des contacts à haut risque et les contacts des contacts. Fode Tass Sylla, responsable de ladite cellule de com’ a dit des contrevérités qui risquent d’être dangereuses pour la suite des évènements. Pourquoi ?

Avant l’arrivée de  la coordination nationale de riposte à Ebola, plus 160 contacts a haut risque avaient éjà quitté la sous-préfecture de koropara pour se refuser  dans une autre localité de  la région forestière . Selon un responsable de l’OMS ( organisation mondiale de la Santé ) 10 contacts a haut risque ont été retrouvés sur 171 à koropara .

Add a comment