Assign modules on offcanvas module position to make them visible in the sidebar.

Testimonials

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
Sandro Rosell
FC Barcelona President

Nous avons 417 invités et aucun membre en ligne

Économie

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

C’est dans un réceptif hôtelier de la place  que  Le Patronat de Guinée (PAG) et la Chambre des Mines de Guinée (CMG) ont procédé  à la signature d’un accord de partenariat, ce vendredi 22 juillet 2016-le Gouvernement à travers des représentants des ministères en charge des Mines et de l’Emploi.

Le PAG, qui regroupe dix-neuf (19) fédérations patronales de base et cent cinquante-deux (152) chefs d’entreprises, et la Chambre des Mines de Guinée, qui, à travers des sociétés minières, est la première pourvoyeuse de recettes pour l’Etat guinéen, entendent mutualiser leurs efforts pour l’émergence de la Guinée dans la sous-région. C’est l’annonce faite par le Président du PAG, Ismaël Keita.

Add a comment

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Une délégation iranienne conduite par le ministre des Affaires étrangères Javad Zarif (photo) séjournera à Conakry du 26 au 28 juillet prochain avec pour mission d'explorer les possibilités d'investissement en Guinée.

 

La mission iranienne sera composée de 75 membres officiels et opérateurs économiques, selon la ministre guinéenne des Affaires étrangères.

 

Elle arrive toutefois au moment où le projet de la Société de bauxite de Dabola-Tougué (SBDT) détenu par l'Iran et renouvelé en juillet 2015 pour une durée de 25 ans connait des couacs.

 

Add a comment

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

La BIAT vient de signer une convention de partenariat avec le Groupe BSIC (Banque Sahélo Saharienne pour l’Investissement et le Commerce). Le partenariat qui porte sur l’accompagnement des entreprises tunisiennes en Afrique ainsi que la coopération sur divers projets de développement et d’investissement, confirme la volonté de la BIAT d’accroître les échanges avec l’Afrique et d’accompagner ses clients qui souhaitent s’y développer.

 En présence de la Direction Générale de la BIAT, de celle du Groupe BSIC appuyée par 14 Directeurs Généraux Adjoints des différentes filiales du Groupe, une convention de partenariat a été signée récemment au siège de la BIAT.

Add a comment

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Le gouvernement guinéen a procédé ce lundi 21 juin, à la signature de l’accord de financement pour la stabilisation macroéconomique et la relance de la croissance économique avec la Banque mondiale. Une enveloppe de 40 millions de dollars devant appuyer la relance post Ebola par la promotion des réformes dans les secteurs de l’agriculture, la santé, les mines, l’énergie, les finances publiques et l’audit interne.

 

C’est la salle de conférence du ministère des Finances qui a servi de cadre à ladite cérémonie. Du côté du gouvernement, c’est la ministre de l’Economie et des Finances, Maladho Kaba qui a signé lesdits documents et également, Rachidi Radji au nom de la Banque mondiale en sa qualité de Représentant de cette institution. 

 

Selon M. Radji, cet appui est l’illustration du partenariat actif entre son institution et le gouvernement guinéen dont l’économie a souffert de plusieurs chocs au cours des années passées. Entre autres l’épidémie Ebola et la baisse des prix des matières premières. 

Add a comment

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

La  promotion de  la diversification de l’économie est plus que jamais une nécessité. Le gouvernement Youla en est sans nul doute conscient. C’est pourquoi il promet de s’y atteler afin de réduire la dépendance vis-à-vis des mines «dont nous mesurons l’impact de la volatilité du marché et l’imprédictibilité des choix stratégiques de ses acteurs », reconnait le premier ministre.

«Les besoins de transformation et de diversification de notre économie mais aussi celui prioritaire de la réduction constante de la pauvreté, dictent au Gouvernement de faire de l’Agriculture et plus généralement du développement rural, un des principaux leviers de notre développement socioéconomique », indique le locataire du Palais de la Colombe.

 

Lequel révèle que l’ambition du Président Alpha Condé pour le secteur agricole qui découle de notre immense potentiel est de faire de la Guinée, un Grenier agro-alimentaire pour la sous-région voire le continent et un exportateur majeur.

Il s’agira, en particulier, dira-t-il, de mettre en oeuvre l’ambitieux Programme Accéléré de Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle et de Développement Agricole Durable 2016-2020.

«En outre, le Gouvernement continuera à assurer la mise en œuvre des campagnes agricoles avec l’acquisition et la distribution d’intrants agricoles, la formation et l’encadrement des exploitants agricoles et des groupements de producteurs et productrices.

Il s’agira d’appuyer le développement des filières par une approche sélective afin de faire de la Guinée un leader mondial sur des produits phares et favoriser le développement de leur chaîne de valeur».

Add a comment

Sous-catégories