Assign modules on offcanvas module position to make them visible in the sidebar.

Testimonials

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
Sandro Rosell
FC Barcelona President

Nous avons 439 invités et aucun membre en ligne

Contact Us!

Journal RTG & Autres vidéos


Journal RTG du 16 Août 2019 Journal Evasion du 16 Août 2019 Journal Espace du 16Août 2019

Actualités Politiques

loading...

Actualités Internationales

loading...

Actualités économiques

loading...

Actualités sportives

loading...
loading...

Écologie-Santé

loading...

Opinions

loading...

Culture

loading...

Société

loading...
loading...

Revue des articles

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Conakry, 12 fév (AGP)- La construction de toilettes publiques ne fait encore pas partie des préoccupations des autorités du Gouvernorat de Conakry. Il suffit de faire un tour aux heures de pointes dans les places publiques pour apercevoir que le besoin se fait sentir au fur et à mesure que la ville se remplie le matin. Il n’y a presque pas de lieux publics d’aisance sur toute l’étendue de Conakry. 

Seulement dans la commune de Kaloum où on dénombre deux toilettes publiques en service, l’une au quartier Kouléwondi et l’autre au quartier Almamya, a constaté l’AGP. 

Une situation qui devrait pourtant faire partie des priorités du Ministère de la Ville et de l’Aménagement du Territoire (MVAT) et du Gouvernorat de Conakry. 

Add a comment

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Conakry, 12 fév (AGP)- La République de Guinée a lancé, jeudi, 11 février 2016, le Projet Régional des Pêches de l’Afrique de l’Ouest (PRAO-Guinée), en vue d’améliorer sa gouvernance maritime et mieux gérer ses ressources halieutiques, a-t-on déclaré. 

Ce projet, financé à hauteur de 10 millions de dollars par la Banque Mondiale (BM) à travers l’Association Internationale de Développement (IDA), vient corriger  l’insuffisance des revenus de la pêche, le dysfonctionnement dans la gestion institutionnelle et fonctionnelle du secteur, afin de permettre au pays d’avoir une meilleure connaissance sur l’état biologique et scientifique de ses ressources halieutiques, a-t-on indiqué. 

Add a comment

loading...

Actualités locales

loading...