Assign modules on offcanvas module position to make them visible in the sidebar.

Testimonials

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
Sandro Rosell
FC Barcelona President

Nous avons 177 invités et aucun membre en ligne

Contact Us!

Journal RTG & Autres vidéos

Journal RTG du 11 Nov. 2019 Journal Evasion du 31 Oct. 2019 Journal Espace du 06 Nov. 2019

Actualités Politiques

loading...

Actualités Internationales

loading...

Actualités économiques

loading...

Actualités sportives

loading...
loading...

Écologie-Santé

loading...

Opinions

loading...

Culture

loading...

Société

loading...
loading...

Revue des articles

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

La préfecture de Mandiana serait en train tout bonnement de virer vers le Changement Progrès et Unité  pour la Guinée (CPUG) du Dr Ibrahima Sacko, dans la perspective de la présidentielle de 2020. Vu que le projet de changement constitutionnel, susceptible de permettre au président Condé de se maintenir aux affaires,  a du mal à passer auprès des populations.

Dr Ibrahima Sacko, qui est originaire de la préfecture de Mandiana est vu comme l’alternative au parti au pouvoir, à l’allure où vont les choses, a-t-on appris de bonne source.

Avec la frustration qui gagne de plus en plus les populations de la zone, qui se sentent oubliées par ce régime, le seul recours demeurerait donc désormais le CPUG, rapporte notre source.

Add a comment

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Trois jeunes blessés par balle la veille dans l’altercation qui a opposée partisans du FNDC et forces de l’ordre lors de l’enterrement des victimes des manifestations de la mi-octobre qui avaient fait 13 morts (11 à Conakry et deux dans la ville de Mamou), ont succombé à leurs blessures.

Réagissant à cette situation, le chef de file de l’opposition a qualifié de « terrifiant » le comportement des agents de sécurités.

« Les forces de l’ordre et de sécurité ont osé tirer sur le cortège funèbre qui accompagnait les 11 victimes à leur dernière demeure », accuse Cellou Dalein Diallo, tout indiquant, « c’est édifiant et terrifiant ».

«Je suis indigné, heurté parce que nous sommes des humains, il y a des choses qu’on ne peut pas faire. En Afrique, on respecte les morts, ils ont droit à un traitement digne

Add a comment

loading...

Actualités locales

loading...